La recherche à l’ISFSC

En généralités

Essentielle à une meilleure compréhension de la complexité du monde, la recherche en sciences sociales permet à la fois de décrypter les processus sociaux contemporains, d’en nourrir nos enseignements et de tisser des liens avec le milieu socio-professionnel auquel nos étudiants sont destinés.

Pour soutenir cette triple accroche, la recherche à l’ISFSC privilégie l’analyse des réalités urbaines et multiculturelles qui renvoient directement à son ancrage géographique et aux situations rencontrées, en stage, par un grand nombre de nos étudiants.

Afin de développer des perspectives de recherche qui rencontrent nos axes de formation, les projets mobilisent les sciences sociales pour développer des recherches dans les domaines du travail social, de l’information sociale, de la communication et de l’usage coopératif d’internet, du multimedia et des réseaux sociaux.

Ce développement de la recherche permet aussi de valoriser nos forces vives en ouvrant une fenêtre sur les projets menés par les enseignants (dont certains développés avec les étudiants), et aussi sur les choix de formation et les engagements de certains d’entre eux. Des choix qui, au fil du temps, se concrétisent en collaborations et productions de recherche diverses : colloques, publications, élaborations de projets…

Aujourd’hui, concrètement

Encore au tout début de ce développement de la recherche, l’ISFSC a déjà à son actif quelques projets, achevés ou en cours :
–     Depuis quelques années, un projet de partenariat avec l’équipe médico-sociale du Centre Hospitalier Universitaire de Kigali mobilise trois de nos enseignants. A partir de cette expérience concrète, Anne-Donatienne Hauet nous propose de découvrir et réfléchir la pratique du travail social, nouvelle au Rwanda. Son analyse est disponible dans la publication suivante : Construire des AGR à Kigali avec des jeunes vivants porteurs du HIV. Les apprentissages de la systématisation d’une expérience de coopération et de support (février 2016).
–     La formation au Développement du Pouvoir d’Agir (DPA) est une des spécificités de notre programme Assistant Social. Quatre enseignants se sont formés au DPA et continuent activement à approfondir cette approche. Dans ce cadre, ils ont mis en place un groupe de supervision dont l’objectif était de questionner les effets d’une pratique d’accompagnement qui s’appuie sur le DPA, sur les individus et les collectivités rencontrés par les assistants sociaux. Les enseignements tirés de cette expérience d’un an ont été présentés en octobre 2015, au Congrès de Bordeau, par Cécile Hees.
–     Plusieurs enseignants de l’ISFSC sont membres actifs de l’ABFRIS ou de l’AIFRIS. Suite aux deux derniers congrès internationaux organisés par l’AIFRIS (Lille, 2013 et Porto, 2015), un groupe de travail, coordonné par Michel Guissard, a vu le jour avec l’objectif de développer une étude comparative de la manière dont des préoccupations, des tensions et des dilemmes éthiques sont examinés, en Belgique, en France, au Québec et en Suisse, par des intervenants sociaux et dans les formations au travail social. Cette comparaison devrait servir de base à des propositions concrètes pour affiner les compétences éthiques et déontologiques des acteurs concernés.
–     A l’ISFSC, la multiculturalité est réalité, tout particulièrement au sein de la section Assistant Social. C’est en référence à cette spécificité qu’une recherche est menée actuellement, en collaboration avec l’Université Saint-Louis Bruxelles et avec le soutien de la Fondation Bernheim. Sur base d’entretiens avec des étudiants de la section, les chercheurs veulent explorer l’impact des références culturelle et religieuse sur les conceptions et la pratique du métier d’assistant social.

En interne

Pour soutenir une culture de débat et participer à la création de références communes favorisant encore plus, à long terme, la construction de liens concrets entre les différentes activités d’apprentissage, l’ISFSC lance, en interne, un séminaire inter-section. Y seront abordées des thématiques diverses liées aux réalités traversées par l’Institut, aux phénomènes d’actualité qui touchent de près ou de loin les étudiants, les enseignants et les professionnels de la communication, du multimedia et du travail social. Certains de ces séminaires pourraient donner lieu à l’une ou l’autre publications.

Adresse
rue de la poste 111
1030 Bruxelles
Telephone
T. +32 2 227 59 00
F. +32 2 223 13 48
Mail
info@isfsc.be
Logo ISFSC footer